Header site2

Pardon 1

Une réponse sans réplique de Sam l'esclave

C'était en Amérique du Nord, au temps de l'esclavage. Un maître, tout à fait incrédule, possédait un esclave profondément chrétien. Il ne cessait pas de tourner en dérision la foi du pauvre noir. Chaque jour il renouvelait les plaisanteries. Il se plaisait surtout à lui poser des questions embarrassantes. Un jour en particulier, il lui demanda :

- Alors Sam, tu crois que tu iras au Ciel ?

- Oui, Maître !

- Alors, tu es donc un élu ?

- Oui, Maître.

Sûr que son esclave ne saurait que répondre :

- Et moi, est-ce que je serai un élu ?

L'humble esclave pria un moment dans son cœur et le Seigneur lui inspira la réponse :

- Oh, Maître ! Je ne pense pas qu'on puisse élire quelqu'un qui n'est pas candidat !

Stupéfait d'une telle parole, et ne trouvant rien à répondre, le Maître tourna brusquement le dos et s'en alla.

Il est évident que personne n'ira au ciel sans avoir, au préalable, fait acte de candidature, c'est-à-dire sans s'être repenti de ses péchés et avoir donné son cœur au Seigneur.

" Non, vous dis-je. Mais si vous ne vous repentez pas, vous périrez tous de même. "

(Evangile de Luc chapître 13 verset 3)

Extrait du livre d'André THOMAS-BRES "Anecdotes qui font réfléchir" (Editions J.V.B.)

pensée du jour