Header site2

Ton amour sans frontières

Pasteur Josoa RAKOTONIRAINYEn cette soirée du 20 décembre 2014,  indûment célébrée comme Fet Kaf , à la Réunion, alors que c’était l’abolition de l’esclavage, par le décret du 20 décembre 1836, je médite profondément sur comment rompre les vraies chaînes de l’esclavage. Sous la touffeur de cette contrée du Port, bercée par la liesse populaire dansant et chantant sans retenue, la vertu de la liberté humaine, je reçois d’une amie du Groupe de Dialogue inter religieux de La Réunion,  un message de réconfort, par mail, avec comme objet : Persévérons

Une jeune journaliste de CNN avait entendu parler d'un très, très vieux Juif qui se rend deux fois par jour prier au mur des lamentations, depuis toujours.

Pensant tenir un sujet, elle se rend sur place et voit un très vieil homme marchant lentement vers le mur.

Après trois quarts d'heure de prière et alors qu'il s'éloigne lentement, appuyé sur sa canne, elle s'approche pour l'interviewer.

-Excusez-moi,monsieur, je suis Rebecca Smith du CNN, quel est votre nom?

-Moshe Rosenberg, répond-il.

-Depuis combien de temps venez-vous prier ici?

-Plus de 60 ans, répond-il.

-60 ans! C'est incroyable ! Et pour qui priez-vous?

-je prie pour la paix entre les Chrétiens, les Juifs et les Musulmans.

Je prie pour la fin de toutes les guerres et de la haine.

Je prie pour que nos enfants grandissent en sécurité et deviennent des adultes responsables, qui aiment leur prochain.

-Et que ressentez-vous après 60 ans de prières?

....J'ai l'impression de parler à un mur...

 

De mon côté, je prie. Ce ne sont que de la pensée et des mots. Que peuvent ces petits mots dans un monde agité, ces voix si fragiles qui essaient de frayer du chemin au sein des ces seigneuries régnantes.

Et je découvre l’Esprit Saint de Dieu, ce souffle qui anime les modestes paroles, pour qu’elles résonnent et rejoignent la chaîne de voix qui remonte depuis les Prophètes et les Apôtres, jusqu’à ma petite voix qu’elle prend en charge et  inspire à l’amour de Dieu.

De cet amour de Dieu, un collègue, Jacques Juillard, pasteur de l’Eglise Protestante Unie de France, parle dans sa prière à laquelle je me sens entièrement joindre :

 

Père,

aide-nous à faire grandir notre foi,

à ouvrir nos cœurs à ton amour sans frontière,

à nous libérer des prisons rassurantes de nos habitudes

et de nos égoïsmes,

à faire de notre vie une terre d’accueil, un chemin  d’aventure.

 

Que tous les murs qui ferment et coupent les autres

soient traversés  de ton espérance,

que nous puissions croire que toute vie peut changer,

toute porte s’ouvrir.

 

Paix et joie sont à portée d’espoir

 

Jacques Julliard

 

Pasteur Josoa Rakotonirainy

20 décembre 2014

pensée du jour Josoa Rakotonirainy