Header site2

Pasteurs

Protégez l’Eglise du Seigneur à laquelle vous êtes appelés

Pasteurs

S’il est un sujet qui préoccupe tant le Nouveau Testament, c’est l’unité de l'Eglise du Seigneur. Autrement dit, et comme a fait remarquer un grand théologien, l’unité de l’Eglise ou la Communion fraternelle des membres de l’Eglise, tient une place conséquente, dans les écrits du Nouveau Testament, plus  que la mention du ciel et de l’enfer.

Indiquons  deux versets, les plus expressifs de cette question.

Dans la traduction de la Bible en français courant, il est écrit dans Ephésiens 4 :3 : « Efforcez-vous de maintenir l’unité que donne l’Esprit Saint par la paix qui vous lie les uns aux autres ».

Dans la même version, Colossiens 3 :14 dit : «Et par-dessus tout, mettez l’amour , ce lien qui vous permettra d’être parfaitement unis »

A la lumière de ces deux versets, et en m’adressant aux membres de notre paroisse FPMA de La Réunion, je lance  la formule ci-après : Protégez l’Eglise du Seigneur à laquelle vous êtes appelés.

 

En  trois points, je soutiens mon exhortation :

 

1°) Connaissez bien votre Communauté et chérissez-la

C’est la première manière de protéger l’Eglise du Seigneur où vous être appelés à grandir et à servir.

Faites bien connaissance de la communauté où vous êtes avec le Seigneur, le Vivant. Cela équivaut à vous rendre bien compte des richesses dont est dotée  votre communauté.

-Au point de vue de l’histoire, il y a plus de cinquante  ans, la FPMA est née, destinée à réunir  les Protestants d’origine malgache, issus des églises de tradition luthérienne et réformée.  D’abord sous la forme d’aumôneries pour les anciens militaires, des guerres mondiales, et surtout pour les étudiants en France métropolitaine, la FPMA a reçu du Comité Protestant, émanation  de la Fédération des Eglises Protestantes malgaches, la bénédiction de devenir  une  église indépendante.

- De cet héritage historique dérive  une richesse au point de vue  des traditions  ecclésiales puisqu’elle est, en quelque sorte,  la concentration  des formes liturgiques héritées des Luthériens et des Réformés.  

Cela représente un patrimoine à chérir et à explorer. Et ce n’est pas volé qu’elle est la seule église malgache installée en France,à être membre a part entière à La Fédération  Protestante de France. 

-La FPMA n’escroque nullement  pas la vocation d’être une église à l’avant-garde de l’unité entre les deux églises protestantes de Madagascar.

 

Aux membres de la communauté, je dis mettez-y toute votre affection. Protégez-la de toute caricature.

Je fais allusion aux malentendus et aux préjugés dont notre communauté est injustement victime du dehors.  Lorsqu’on la traite de secte et que récemment un responsable d’une église protestante malgache interdit indûment  leurs ouailles d’avoir à coopérer .avec la FPMA. Cela s’est  malheureusement  passé à La Réunion.

Donc, protégez votre communauté. Aimez-la. Connaissez bien à quoi elle est identifiée. Edifiez-vous dans la foi en Dieu, Père, Fils et Saint Esprit.

 

2°) Cependant, ayez l’humilité de reconnaitre que votre communauté est formée de gens qui ne sont pas parfaites.

 -Dietrich Bonhoeffer, un pasteur allemand, martyr du régime nazi, avait dit : il faudra mettre devant l’église la double affiche suivante : « communauté de gens qui ne sont pas irréprochables, ceux qui cherchent la compagnie de gens invulnérables, n’entrez pas ici ! ». Et Bonhoeffer ajoutait que les imparfaits membres de l’église ont incessamment besoin de la grâce de Dieu. Et que l’église commence lorsqu’elle éprouve, pour vivre et œuvrer,  le besoin de la grâce de son Seigneur.

- Et c’est avec la grâce de Dieu que l’église doit accueillir. Il faut insister sur l’importance de l’accueil, sinon l’église perd  sa principale vocation, celle d’accueillir des gens pour la bonne nouvelle « de la grande  joie pour tout le peuple : il vous est né, dans la ville de David, un Sauveur qui est le Christ Seigneur » (Luc 2 :10,11)

-C’est encore avec et dans la grâce que l’église se dote de structures efficientes pour le maintien de la discipline, par les règlements intérieurs ou par des modes d’action propres à assurer le pardon entre frères (cf. Matthieu 18 :15-17) et le soutien mutuel (Galates 6 :2).

 

3°) Vous protégez votre communauté en vous portant mutuellement dans la prière

-Priez pour le Pasteur et sa famille. Ils en ont besoin pour leur nouvelle  installation à La Réunion.

-Priez pour le Bureau de la paroisse. Le Bureau est composé de gens perfectibles et qui acceptent de se former.

-Priez pour le Comité. Priez pour les Sampana. Pour les Membres communiants.

-Prez pour que nous soyons aptes à accueillir le ChœurUni 2016. Rendez-vous à la prière, chaque soir à 21heures. Où que vous soyez. Priez pour l’unité de notre Communauté face à ce grand défi, celui d’accueillir 400 et davantage de choristes de  toute la FPMA en France. « La requête d’un juste agit avec beaucoup de force » (Jacques 5 :16). « Soyez toujours dans le joie. Priez sans cesse. Rendez grâce en toute circonstance, car c’est la volonté de Dieu à votre égard dans le Christ Jésus » (IThessaloniciens 5 :16-19).

 

Je termine, en rappellant les passages d’Ephésiens 4 : 11-13 qui résument la perspective de Dieu, dans l’espace et dans le temps, par et vis-à-vis de  son Eglise : « Et les dons que le Seigneur a faits, ce sont des prophètes, des évangélistes, des pasteurs et catéchètes, afin de mettre les saints en état d’accomplir le ministère pour bâtir le corps du Christ, jusqu’à ce que nous parvenions tous ensemble à l’unité dans la foi et dans la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’adultes, à la taille du  Christ dans sa plénitude ».

 

Avec tous mes vœux de joie et de paix en Christ, en la nouvelle année 2015.

 

 Pasteur Josoa Rakotonirainy

30 décembre 2014

pensée du jour Josoa Rakotonirainy