Header site2

L’homme doit vivre non pas de pain seul

Les versets de ce jour se trouvent dans Marka 3.20-35L’homme doit vivre non pas de pain seul, mais de toute parole qui sort par la bouche de Dieu“

Informée des activités de Jésus, sa famille pensait qu’il avait perdu le sens, car il ne prenait même plus le temps de manger et de dormir. Il était toujours en train de prêcher ou de guérir. Aussi, vint-elle pour se saisir de Lui. A ce moment précis, Les pharisiens descendant de Jérusalem déclarèrent que Jésus détenait son pouvoir de Satan et non de Dieu. Ils l’accusèrent même d’être possédé d’un démon : Béélzébul et ils expliquaient que c’était par le pouvoir de Satan que Jésus chassait les démons.


Mais Jésus leur prouva que cela était impossible. Pourquoi le prince des démons Satan chasserait-il ses propres démons ? s’il le faisait, son royaume serait divisé et sa maison aussi, ce qui provoquerait leur destruction.
Pour libérer les gens possédés de démons, autrement dit esclaves de satan, il fallait que Christ entre dans la maison de l’homme fort càd de Satan et qu’il le ligote.
Les pharisiens avaient accusé Jésus de faire des prodiges par la puissance de Satan. Or c’est par la puissance de l’Esprit de Dieu , le Saint-Esprit que Jésus opérait les miracles. Les pharisiens qualifiaient donc le Saint-Esprit de Satan ! C’est pourquoi Jésus lança un sévère avertissement à tous ceux qui blasphèment contre le Saint-Esprit : Jésus dit « Tous les péchés seront pardonnés aux fils des hommes, qui se repentent, ainsi que les blasphèmes qu’ils auront proférés, même ceux contre le Fils de l’homme . le seul péché qui ne sera jamais pardonné est le blasphème contre l’Esprit Saint ».

Puis, la famille de Jésus arriva à l’endroit où il prêchait. En apprenant que sa famille était arrivée, Jésus, s’écria : « Qui est ma mère et qui sont mes frères ? »
Pour Jésus, tous ceux qui croient en Christ et font la volonté de Dieu forment une famille spirituelle.

Explication :
Jésus et les autres : En priant , en guérissant, en opérant des miracles, Jésus pense aux autres plus qu’à lui-même . C’est un trait de caractère que nous pouvons prendre en exemple : penser aux autres, à leur faire du bien, bien accueillir les gens, ne pas faire de distinction

L’amour est la base : sans amour, Jésus n’aurait pu rien faire. Jésus nous enseigne dans Philippiens 2 :4 « Ayant l’œil non pas uniquement sur vos propres affaires par intérêt personnel, mais aussi, par intérêt sur celle des autres »

Explication : « Le blasphème contre l’Esprit Saint « 
C’est le rejet persistant du Saint-Esprit , le rejet de DIEU et  de sa force.
C’est le fait de considérer les élus de Dieu comme des personnes insignifiantes, comme l’ont fait les pharisiens. Beaucoup actuellement disent qu’ils sont des guérisseurs de l’âme alors qu’ils blasphèment contre le Saint-Esprit

Eprouvez les esprits 1 Jean 4 : 1
Jean 15 :14
« Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande »
Matthieu 7 :21 « Ce ne sont pas tous ceux qui me disent Seigneur, qui entreront dans le royaume des cieux, mais celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux »
C’est pour cela que la volonté de Dieu est une chose importante pour Jésus. Suivre Jésus n’est pas seulement porter le nom de chrétien, de pasteur, d’évangéliste…ou de perdre tout le temps pour faire l’œuvre de Dieu . Suivre Jésus, c’est faire sa volonté.

Pour finir, nous allons prier pour l’évangélisation des enfants, des adolescents , des jeunes.


Mana  Isan ' Andro-Alakamisy 8 Janoary 2015.
Tsy ny mofo ihany no iveloman'ny olona,fa ny teny rehetra izay aloaky ny vavan' Andriamanitra.“
L’homme doit vivre non pas de pain seul , mais de toute parole qui sort par la bouche de Jehovah“

(Mat 4/4)
  
Ny sakafom-panahitsika anio Alakamisy 08 Janoary 2015  dia izay voasoratra ao amin'ny  Marka 3.20-35 ,  ka hojerentsika ao anatin'io hoe inona no ampianariny momba ny olombelona ? inona no tsara alain-tahaka na tsy tokony hatao ?

20 Ary niditra tao an-trano Izy, dia niangona indray ny vahoaka, ka dia tsy nahazo nihinan-kanina akory Izy.21 Ary ny havany, raha nandre, dia nivoaka hihazona Azy; fa hoy ireo: Efa very saina Izy.22 Ary ny mpanora-dalàna izay nidina avy tany Jerosalema dia nanao hoe: Manana an’ i Belzeboba Izy, sy hoe: Ny lohan’ ny demonia no amoahany ny demonia.23 Ary rehefa niantso ireo hankeo aminy Izy, dia nanao fanoharana taminy hoe: Hataon’ i Satana ahoana no famoaka an’ i Satana?24 Fa raha misy fanjakana miady an-trano, dia tsy haharitra izany fanjakana izany.25 Ary raha misy mpiray trano miady an-trano, dia tsy haharitra izany mpiray trano izany.26 Ary raha Satana no mitsangana hanohitra ny tenany ka miady an-trano, dia tsy haharitra izy, fa ho rava ny heriny.27 Kanefa tsy misy olona afaka miditra ao an-tranon’ ny mahery ka handroba ny entany, raha tsy afatony aloha ilay mahery, dia vao robainy ny ao an-tranony.28 Lazaiko aminareo marina
 tokoa: Hahazo famelan-keloka ny zanak’ olombelona amin’ ny ota rehetra sy ny fitenenan-dratsy [Gr. blasfemia; izahao Mat. 9.3] rehetra izay ataony;29 fa izay miteny ratsy ny Fanahy Masina kosa dia tsy mahazo famelan-keloka mandrakizay, fa miendrika hohelohina ny amin’ ny ota mandrakizay izy; izany no nolazainy,30 satria ny olona nanao hoe: Azom-panahy maloto Izy.31 Ary avy ny reniny mbamin’ ny rahalahiny ka nijanona teo ala-trano, dia naniraka tao aminy hiantso Azy.32 Ary ny vahoaka nipetraka manodidina Azy ka nanao taminy hoe: Indreo, ato ala-trano ny reninao sy ny rahalahinao mitady Anao.33 Ary Izy namaly azy ka nanao hoe: Iza no reniko sy rahalahiko?34 Ary nony nijery izay nipetraka manodidina Azy Izy, dia hoy Izy: Indreo ny reniko sy ny rahalahiko!35 Fa na iza na iza no manao ny sitrapon’ Andriamanitra, dia izy no rahalahiko sy anabaviko ary reniko.

Rehefa avy nandinika ary namakafaka an'io teny novakiana io ianao dia toa izao ny fanazavana omen'ny Mpiara Mamaky ny Baiboly.
 JESOA SY NY HAFA
 Mihevitra ny hafa.
Manaitra be ny mahita ilay hoe tsy nahazo nihinan-kanina akory Izy (20), Jesoa io. Raha hazavaina tsotsotra dia tsy nanana intsony na dia ny fotoana nihinanan-kanina aza noho ny habetsahan’ny vahoaka nanatona Azy, adinony tanteraka ny tenany. Toetra tsara alain-tahaka : fiheverana ny mahasoa sy mahatsara ny hafa, tia mandray olona, tsy manavaka, mitovy ny olona rehetra Aminy.

Fitiavana no fototr’ireo.
Raha tsy izany dia tsy nahavita izao Jesoa.
Jesoa no mampianatra antsika : “Aza samy mihevitra ny azy ihany fa samy ny an’ny namany koa” Filipiana 2. 4
Fitenenan-dratsy ny Fanahy Masina.
Inona ny heviny ?
Fandavana an’Andriamanitra sy ny heriny, fandavana ny maha-Andriamanitra Azy, fanaovana tsinontsinona ny voahosotr’Andriamanitra tahaka izay nataon’ireto mpanora-dalàna ireto.
Maro amin’ireo milaza azy ho mpanasitrana amin’izao fotoana no miteny ratsy ny Fanahy Masina na dia milaza fa mampiasa ny Baiboly aza.

“Izahao toetra ny fanahy” 1 Jaona 4. 1.
Famaritana hafa kely.
“Ianareo no sakaizako raha manao araka izay nandidiako anareo” Jaona 15. 14, “tsy izay rehetra manao Amiko hoe : tompoko, tompoko no hiditra ny fanjakan’ny lanitra fa izay manao ny sitrapon’ny Raiko izay any an-danitra” Matio 7. 21, ny hita eto indray dia izay manao ny sitrapon’Andriamanitra no reniny sy rahalahany ary anabaviny.
Noho izany, zava-dehibe amin’i Jesoa ny sitrapon’Andriamanitra.
Ny fanarahan-dia Azy dia tsy zavatra ivelambelany, na fitondrana anarana ho kristiana, pasitera na evanjelistra, sns…, na ny fandaniana ny fotoana rehetra amin’ny fanaovana ny asan’Andriamanitra.
Tsy izany no ilain’Andriamanitra fa ny fanaovana ny sitrapony irery ihany.

Hamaranatsika ity Mana androany ity dia hivavaka ho an'ny asa fanompoana eo anivon'ny ankizy,  sy ny andolantsento ary ny tanora isika.
Isan'andro dia manontania tena hoe misy andinin-tSoratra Masina hafa mety hanampy,  na hameno, na hanazava kokoa izay novakiana androany ve?

pensée du jour