Header site2

Femme joie grand

Comment sortir vainqueur d'une bataille (C. LEWIS)

Connaissez-vous l’histoire étonnante du roi Josaphat, relatée dans 2 chroniques 20 ? Le roi Josaphat avait été fidèle au Seigneur et l’avait servi pendant de nombreuses années.  Pourtant les armées de 3 nations s’unirent contre lui, avec ce qui semblait être une force écrasante. Il semblait n’y avoir aucun moyen pour lui et son peuple de gagner.

Alors il construisit une plate-forme, monta dessus et après avoir rassemblé tout son peuple, il leva les mains au ciel et commença à prier : « O, Seigneur, Dieu de nos pères… Nous n’avons aucun pouvoir contre cette grande compagnie qui vient contre nous ; nous ne savons pas quoi faire : mais nos yeux sont sur Toi. »

Dieu lui répondit par la voix d’un prophète qui dit : « la bataille n’est pas la vôtre, mais celle de Dieu. Vous n’aurez pas besoin de combattre dans cette bataille : restez tranquilles, et voyez le salut de l’Eternel. Demain matin, vous sortirez et constaterez qu’elle a déjà été gagnée. »

Ils se levèrent donc tôt le lendemain matin et allèrent à la rencontre de ces 3 ennemies. Ils ne dirent pas simplement qu’ils croyaient en Dieu, ils le prouvèrent en agissant et en faisant chanter les chanteurs : « Louez le SEIGNEUR ; car Sa miséricorde dure à toujours ».

C’est quand même incroyable ! Quand on va se battre contre trois nations, il est logique de mettre les soldats les plus forts en première ligne, n’est-ce pas ? Mais eux, ils placèrent leurs chanteurs et leurs musiciens à l’avant.

Ils n’avaient pas d’armes de guerre ; ils croyaient la parole que Dieu avait donnée. Ils ne s’attendaient pas à se battre - Ils croyaient que Dieu les délivrerait de façon surnaturelle. Et de fait, Josaphat et ses hommes n’eurent jamais à se battre. Quand ils arrivèrent sur le champ de bataille, pas un seul ennemi n’était en vie. Les armées ennemies s’étaient entretuées !

Quand nous passons du temps avec Dieu et que nous le louons, il combat à notre place

Dieu aime entendre la voix de Ses enfants. C’est une douce musique à ses oreilles. S’il y a bien quelque chose qu’il aime entendre plus que la voix de la prière et de la supplication, c’est la voix de la louange et de l’adoration. La prière ajoute son doux parfum à la vie du croyant. S’il y a quelque chose qui rend la vie du croyant encore plus parfumée, c’est une louange. Ce n’est pas une question de prière OU de louange ; nous devons faire les deux. Nous devons prier sans cesse, mais il faut aussi le louer.

Nous nous inquiéterons moins si nous louions plus. La louange est l’ennemi du mécontentement et de la peur.

« Que tout ce qui respire loue le Seigneur ! » Psaume 150 :6. Tant que nous sommes vivants, nous n’avons donc aucune raison de ne pas le louer !

 

                                                     C.S LEWIS

Prière du jour : « Faisons de cette année une année de louange. Commençons par faire de ce jour un jour de louange et commençons par remplir notre cœur des louanges à Dieu partout où nous allons. » Amen

pensée du jour